Système morpho-sédimentaires littoraux & côtiers : Du processus au bilan sédimentaire

D’un point de vue physique, l’hydrodynamique en domaine littoral est dominée par le frottement et la dissipation d’énergie aux interfaces eau-sédiment et air-eau. La prédiction des flux nets est toutefois rendue très difficile par la diversité des régimes et des processus en interaction dans les différentes zones (levée, déferlement et jet de rive), en particulier pour les écoulements soumis à un forçage mixte (houle et courant), ainsi que par le caractère à la fois cyclique et apériodique de la dynamique sédimentaire.

Ces interactions font qu’il existe une grande variabilité spatiale et temporelle dans la distribution, la morphologie et la mobilité des dépôts sédimentaires et dans la dynamique du trait de côte.

Un premier volet de cet axe de recherche est consacré aux processus hydro-sédimentaires à haute fréquence

Il vise à mieux comprendre et modéliser les processus hydrodynamiques morphogènes en zone littorale et côtière et la dynamique sédimentaire qui en résulte depuis le grain jusqu’à l’échelle du corps sédimentaire.

Les questions scientifiques spécifiques développées concernent spécifiquement :

  • L’hydrodynamisme et le transport sédimentaire en suspension et charriage dans la colonne d’eau depuis le domaine d’avant-plage jusqu’au jet de rive;
  • L’interaction entre la morphologie des fonds et l’action (i) des courants et (ii) de la propagation et la transformation des vagues;
  • L’impact des ondes infragravitaires sur les processus hydro-sédimentaires littoraux ;
  • La définition et la quantification des processus hydro-morpho-sédimentaires en temps modale vs conditions extrêmes (accrétion vs d'érosion).
  • Les méthodes d’inversion permettant de qualifier et de quantifier le charriage ou la suspension à partir de mesures optiques, acoustiques actives ou passives.

Un second volet adopte une approche intégrée le long du continuum terre-mer afin d’étudier les interactions et échanges entre les différents compartiments du système littoral & côtier

Il s’intéresse aux dynamiques méso-échelles (du quotidien à l’échelle pluri-décennale, et du corps sédimentaire à la cellule sédimentaire) des grands types de systèmes sédimentaires constitutifs des zones côtières (falaises/platiers, plages/systèmes dunaires et environnements sédimentaires de basse-énergie). Les recherches menées interviennent simultanément en domaine immergé (transferts cross-shore, dynamiques des dunes sous-marines), en domaine intertidal (plage) ainsi qu’en domaine émergé (dynamiques éoliennes) afin de tenter de mieux caractériser et comprendre les interdépendances entre ces différents compartiments.

Les questions scientifiques spécifiques développées  concernent spécifiquement :

  • Les modifications des budgets sédimentaires des systèmes littoraux et côtiers en conditions modales/extrêmes et leurs implications sur les variations morpho-sédimentaires spatio-temporelles.
  • La résolution des transferts sédimentaires cross-shore vs longshore entre les différents compartiments sédimentaires longitudinaux (cellule sédimentaire) et transversaux (continuum plateau continental, domaine subtidal, zone intertidale-shoreface-trait de côte...)

Principaux projets